LE SOURIRE DU PROPHÈTE MOHAMMED

0
183

Catégorie : Articles L’adoration et la pratique religieuse Morale et pratiques islamiques par Aisha Stacey (© 2016 IslamReligion.com)Publié le 03 Oct 2016

Le Prophète Mohammed (sws) souriait souvent et avec sincérité. En fait, il souriait si souvent que son sourire et son attitude aimable sont mentionnés à plusieurs reprises dans les hadiths.

      Abdoullah ibn Haarit a dit : « Je n’ai jamais connu une personne souriant autant que le Prophète Mohammed (sws). Il considérait d’ailleurs le fait de sourire à un frère en Islam comme un acte de charité. »[1]

      Jabir ibn Abdullah a dit : « Le Messager de Dieu (sws) n’a jamais refusé de me recevoir depuis ma conversion à l’Islam et ne m’a jamais regardé sans sourire. »[2]

      Lorsqu’on demanda à l’un des compagnons du Prophète (sws) s’il s’était souvent assis en sa compagnie, il répondit : « Oui, très souvent. Le Prophète (sws) avait pour habitude de s’asseoir à la place où il avait fait sa prière de l’aube et ce, jusqu’à ce que le soleil se lève; et lorsqu’il s’était levé, il se mettait debout et ses compagnons l’entretenaient sur divers sujets relatifs aux jours de l’ignorance et ils riaient de ces choses, tandis que le Prophète (sws) se contentait de sourire. »[3]

Anas, un des compagnons du Prophète (sws), parle de sa relation avec ce dernier lorsqu’il était jeune : « Le Messager de Dieu (sws) était l’un des meilleurs hommes qui fut au niveau du caractère. Un jour, il me demanda d’aller faire une chose et je dis : « Je jure par Dieu que je ne la ferai pas. »  Mais dans mon cœur, je savais qu’il m’était préférable d’aller faire ce que le Messager de Dieu m’avait demandé. Alors je sortis et croisai des garçons qui jouaient dans la rue.   Tout à coup, le Messager de Dieu (sws), qui m’avait suivi, m’attrapa par la nuque et lorsque je me retournai, il riait. »[4]

Si le Prophète (sws) souriait autant, c’est que sourire doit être quelque chose de bon à la fois pour nous-même et pour les gens qui nous entourent. L’Islam fut conçu par le Créateur comme mode de vie parfait pour l’humanité. Parfois, les plus petites choses peuvent avoir un impact important. Un sourire est l’une d’elles et c’est un geste qui a de nombreux effets positifs.

Il a également été démontré que sourire augmente la productivité, en plus de nous faire paraître plus jeunes. Et, selon au moins une étude, sourire peut potentiellement augmenter notre longévité de sept ans, sans mentionner le fait que le sourire est tout simplement contagieux et qu’en plus d’en tirer les bienfaits, nous répandons la joie autour de nous.

Le Prophète Mohammed (sws)  fut souvent décrit comme bon et généreux et sa générosité se manifestait, entre autre, par le fait de sourire aux gens autour de lui.  Nous savons à quel point l’effet d’un sourire peut être puissant. Dans les premiers jours de l’islam, il n’existait ni livres ni articles à lire sur le sujet. Les compagnons du Prophète(sws) l’imitaient tout simplement, sachant que sa façon de se comporter était approuvée par Dieu. Peut-être ne réalisaient-ils pas, à l’époque, tous les effets positifs du sourire, même s’ils les ressentaient certainement.  Le Prophète (sws) aidait les pauvres et rendait visite aux malades et chaque fois qu’il rencontrait quelqu’un, il lui disait « assalamou’alaikoum » en souriant.

Avant de nous mettre à sourire comme jamais auparavant après avoir lu cet article, il faut se rappeler ceci : l’Islam est la voie du milieu et nous sommes une nation qui devrait être connue pour sa modération. Alors rire et blaguer sans arrêt n’est pas la meilleure façon de se comporter. Rappelons-nous que bien que le Prophète Mohammed (sws) aimait rire avec sa famille et ses compagnons, allant même jusqu’à leur donner des surnoms sympathiques, il se comportait toujours avec sagesse et basait son caractères sur des principes moraux élevés.  Il ne faisait jamais de blagues susceptibles de blesser les gens et n’inventait jamais d’histoires non véridiques pour amuser la galerie. En fait, on rapporte qu’il a dit : « Malheur à celui qui ment pour faire rire les gens; malheur à lui, malheur à lui! ».[5]

Souriez – c’est encore plus précieux que vous ne le croyez…