Le Jujubier ou Sidr

0
412

🍃 Son usage 🍃

🌾 Ses cendres Ă©taient autrefois utilisĂ©es, combinĂ©es avec du vinaigre, pour le traitement des morsures de serpent.

🌾 Ses fruits, les jujubes, sont de petites « boules » ovales, rouges lorsqu’elles sont mĂ»res et qui ont une valeur Ă©nergĂ©tique trĂšs Ă©levĂ©e puisque trĂšs riches en vitamines A et C.

On utilise les jujubes sĂšches en confiserie et en pharmacie ; on les emploie surtout comme fruits pectoraux et elles entrent dans la composition de pĂątes et sirops.

🌾 Le bois du jujubier, dont le cƓur est rouge vif, porte souvent le nom d’acajou d’Afrique; il est dur, susceptible d’un beau poli ; il fournit un excellent chauffage et du trĂšs bon charbon.

🌾 Sa racine et l’écorce de sa tige sont utilisĂ©es dans certaines prĂ©parations mĂ©dicales.

🌾 Comme ingrĂ©dient cosmĂ©tique, la poudre de sidr est reconnue pour ces propriĂ©tĂ©s astringentes et nettoyantes.

Il est utilisé pour soulager les problÚmes de peau. Riche en mucilages et apaisant, il calme les peaux sujettes aux démangeaisons, eczéma, psoriasis, furoncles, boutons, acné, etc


En pĂąte ou cataplasme : Faites-vous un mĂ©lange d’eau chaude et de sidr et appliquer le sur le visage 5-10 minutes.

🌾 Comme ingrĂ©dient capillaire, la poudre de sidr permet de  laver les cheveux naturellement.

Cousin du ShikakaĂŻ, le Sidr Ă  l’avantage de permettre de ne pas faire dĂ©gorger les cheveux ayant Ă©tĂ© colorĂ©s par des mĂ©langes contenant notamment de l’Indigo et du Katam.

Il embellit les cheveux.

Il est aussi reconnu pour ses propriétés astringentes et purifiantes, il aide à soulager les démangeaisons liées aux maladies du cuir chevelu et lutte contre les pellicules.

Toutes ces vertus en font sans aucun doute un arbre riche en remùdes 👌

🌾 Le jujubier s’utilise Ă©galement dans la fabrication du miel de Sidr, un miel aux nombreux bienfaits qui est un des plus recherchĂ©s, notamment pour ses nombreuses qualitĂ©s thĂ©rapeutiques.

Parmi ses vertus médicinales il est efficace contre :

– Les maladies du foie et de l’estomac (ulcùres etc..) intestinaux mais aussi digestifs (constipation etc..)

– Le diabùte

– la toux

– les angines

– les coupures et brĂ»lures

– les infections respiratoires

– les maladies rĂ©sultant de malnutrition

C’est un excellent antioxydant et un antibactĂ©rien qui n’a plus Ă  prouver, et il constitue  un remĂšde efficace contre de nombreux maux et maladies, et permet Ă©galement:

– de faciliter les menstruations

– d’aider dans les problĂšmes d’infertilitĂ©

– de renforcer le systùme immunitaire

– de prĂ©server la santĂ© et la vitalitĂ© gĂ©nĂ©rale de l’organisme

– de rĂ©cupĂ©rer Ă  la suite d’un accouchement

– de cicatriser les blessures et les plaies (ex cĂ©sarienne, coupures, brĂ»lures etc..)

Ce miel est d’une puretĂ© et d’une qualitĂ© incomparables, au goĂ»t unique de caramel et dĂ©tenant aussi des effets aphrodisiaques.

Et s’il est vrai cependant qu’il existe une multitude de variĂ©tĂ©s de miels c’est notamment celui provenant du YĂ©men qui dispose d’une renommĂ©e particuliĂšre, considĂ©rĂ© comme le miel le plus cher au monde, d’oĂč son appellation « Or du YĂ©men ».

En Bref, le miel de Jujubier (Sidr) qui, de par sa raretĂ© et ses nombreuses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales en font un miel mondialement reconnu, constitue un des meilleurs miels au Monde 🌍

🍃 Le jujubier selon le Coran et la Sunna 🍃

Cet arbre existe au paradis, et est cité dans le Coran:

« Ils seront parmi des jujubiers sans épines »

Sourate 56, Al-WĂąqi`a (L’Ă©vĂšnement), verset 28 📖

On parle Ă©galement du jujubier lors du rĂ©cit du voyage nocturne de l’ascension du prophĂ©te Mohammed (sallallĂąhou alayhi wa sallam) accompagnĂ© par l’ange Djibril (Aleyyi Salam) jusqu’au jujubier de la limite supĂ©rieure.

« Puis il m’emmena vers « Sidrat al-Muntaha » (le jujubier de la limite supĂ©rieure) dont les feuilles ressemblaient aux oreilles d’Ă©lĂ©phants et les fruits Ă©taient [grands] comme les cruches. Au moment oĂč -par l’ordre de Dieu- le jujubier fut couvert de ce qui le couvrit, il se transforma et aucune des crĂ©atures de Dieu ne pourrait dĂ©crire sa splendeur. »

Les feuilles  de jujubier (sidr) sont aussi utilisées pour nettoyer le corps du défunt musulman.

Plusieurs hadiths rapportent que le messager (sallallĂąhou alayhi wa sallam) demandait aux personnes chargĂ©es du lavage mortuaire, de laver le mort avec de l’eau mĂȘlĂ©e au jujubier

Lors du PĂšlerinage d’Adieu, l’un des Compagnons en Ă©tat de sacralisation tomba de sa chamelle et trouva la mort sur le coup. Le ProphĂšte (sallallĂąhou alayhi wa sallam) ordonna Ă  ses Compagnons de le laver en disant :

« Lavez-le avec de l’eau mĂ©langĂ©e avec du sidr (les feuilles du jujubier) »

 (hadith authentique rapportĂ© par Boukhari et Mouslim). 📖

Ummu ‘Atiyya () a dit aussi :

« Le ProphÚte (sallallùhou alayhi wa sallam) est entré alors que nous lavions sa fille et nous a dit :

« Lavez-la trois fois, cinq fois ou bien plus si vous en voyez que cela est nĂ©cessaire. Lavez-la avec de l’eau mĂ©langĂ©e avec des feuille de jujubier et mettez dans l’eau que vous utiliserez pour le dernier lavage du camphre ou un peu de camphre. Puis lorsque vous aurez terminĂ© appelez-moi ». Lorsque nous eĂ»mes terminĂ© de la laver, nous l’avons appelĂ© et il nous a remis son izar en disant : « Recouvrez-la de ce izar et mettez-le en contact direct avec son corps. » »

(rapportĂ© par Boukhari, Mouslim, Abou Dawoud et Tirmidhi) 📖

🍃 L’utilisations du Sidr (Jujubier ) dans la mĂ©decine prophĂ©tique 🍃

Il est utilisĂ© dans le traitement prophĂ©tique des maladies occultes (le mauvais Ɠil, le sihr…), et plus particuliĂšrement dans le cadre des Roqyas, pour lesquelles il est d’une rĂ©elle efficacitĂ©.

Les feuilles de jujubier purifie nettoie les impuretĂ©s de notre corps, il rĂ©Ă©quilibre la tension artĂ©rielle (hypertension), soigne en partie les bronchites, l’asthme, et les estomacs fragiles.

– IngrĂ©dients :

7 feuilles de SIDR pour 1 litre d’eau ou Âœ cuillĂšre Ă  cafĂ© de sidr en poudre pour 1 litre d’eau.

– PrĂ©paration :

Écraser les feuilles de sidr dans un verre ou une tasse au pilon ou bien prendre une Âœ cuillĂšre Ă  cafĂ© de sidr moulu. Les mettre dans 1L d’eau qu’il faut coraniser.

– Consommation :

Boire pendant une Ă©coute de roqya, on peut Ă©galement se doucher avec.

– Conservation de l’eau contenant du sidr :

Environ 1 semaine, au frais.

– DurĂ©e du traitement :

Il n’y a pas de limite.

– Quels peuvent ĂȘtre les effets du traitement ?

Des nausées, des vomissements en cas de sihr mangé ou bu.

Parfois des diarrhées.

Donc surveiller les enfants en cas de vomissements, et les femmes enceintes.

Le Miel de sidr s’utilise Ă©galement dans le traitement prophĂ©tique des maladies occultes.

MĂ©langĂ© Ă  des plantes spĂ©cifiques (Costus en poudre, graine de Nigelle (Habba saouda) ou en poudre, huile d’olive,
), puis coranisĂ©, il constitue un grand remĂšde dans la roqya contre la sorcellerie et les djinns, particuliĂšrement pour ceux qui habitent le corps.

– Consommation :

Prendre une grande cuillĂšre le matin et une grande cuillĂšre le soir.

Essayez de prendre juste une grande cuillĂšre le premier jour pour voir s’il y a une allergie a une des plantes du mĂ©lange.

– PrĂ©caution :

Ne pas prendre pour les femmes enceintes ou en pĂ©riode de menstruation ou chez l’enfant de moins de 6 ans.